La simplicité

Ces petits trucs qui facilitent la vie.

Tout a commencé il y a trois ou quatre ans (teasing de fou !), alors que ma sœur et moi étions allées rendre visite à ma cousine (italienne) dans le centre de Lyon. Ayant papoté plus longtemps que prévu, la nuit était tombé et il était trop tard pour que l’on puisse choper le dernier bus qui allait nous ramener dans notre patelin loin (loin).

Qu’à cela ne tienne, nous mangerons ensemble, elle devait bien avoir des trucs qui traînaient dans son placard. Par trucs, elle entendait donc, des pâtes, de l’huile d’olive, de la mozzarella et du basilic.

Elle nous alors tout simplement préparé une délicieuse salade de pâtes, arrosée d’un simple filet d’huile d’olive d’Italie, garnie de boulettes de mozzarella d’Italie, de petites tomates cerise, et de feuilles de basilic (du balcon). Et trois tours de moulins à poivre (de Monoprix).

Et c’est tout. Vous ai-je dit qu’elle est italienne ? Bon, à moitié seulement. Certes.

N’empêche qu’avec des choses très simples, j’ai mangé la meilleure salade de pâtes tomates mozza de ma vie chez elle.

C’est à ce moment-là que j’ai décidé de faire simple moi aussi.

Dans la famille, les plats très compliqués (sous-entendus que ma petite sœur ne s’imagine même pas pouvoir refaire s’il y a plus de 4 ingrédients et 5 lignes dans la recette), nous les appelons les pièces montées. Sans dire que je ne ferais plus jamais de pièces montées, j’ai arrêté de me lancer dans des plats longs pour douze personnes quand un simple paquet de pâtes fraîches peut suffire pour mes gamelles du midi.

Du coup, je prends très souvent des pâtes farcies (tortellini, tortelloni, ravioles…) histoire d’avoir un peu de variété. Une fois cuites, je prépare une « sauce » avec un simple filet d’huile, olive, sésame ou noisette, j’ajoute des herbes selon dispo, des graines (souvent sésame et lin) et une petite pointe d’épices. A manger chaud ou froid ! Les combinaisons sont assez nombreuses, et du coup je ne m’en lasse pas (pratique quand on doit faire sa gamelle tous les midis et qu’on n’a pas envie d’y passer des heures le soir).

Une autre salade toute simple que je me fais en ce moment, je la dois à mon hypermarché. Depuis peu, ils commercialisent au rayon fruits et légumes une julienne tout faite en barquette. Arrosée d’un filet d’huile de noisette ou de sauce soja, marinée toute la nuit, c’est très frais, très bon. C’est un peu mon joker du moment quand je me rends compte la tête dans mon café du matin que je me suis rien préparé la veille.

Et vous, une gamelle joker ? Des recettes simples mais efficaces ?