Le parfum

Tout le monde possède (ou a possédé) au moins un parfum. Il existe autant de façon d’aborder le parfum que de gens sur cette terre. Pour certains, il faut en changer à chaque saison, d’autres resteront fidèle à la vie à la mort à leur jus préféré.

Personnellement, j’ai une façon bien a moi d’aborder le parfum, cette odeur, ce sillage qui nous « caractérise » et qui nous suit tout au long de la journée.

J’ai des odeurs fétiches, comme la vanille (envoûtante vanille!), la lourdeur du patchouli, mais j’aime aussi la légèreté de l’eau de toilette Flower de Kenzo. Bref, j’ai mes fétiches et je vais vous expliquer pourquoi.

Le flower de Kenzo. 

Premier parfum que j’ai (presque) réussi à finir (je me suis acheté une recharge il y a deux mois, mais comme il me reste encore deux millimètres de liquide au fond du flacon, j’aurais l’impression de gâcher).

J’aime le Kenzo car il est frais, libre, très ouvert. C’est un parfum que je porte énormément l’été, dont je mets des pschits partout, pour augmenter un peu l’odeur faible.

Le parfum du love : Hypnotic poison

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je me suis acheté ce parfum il y a cinq ans, sur un coup de tête (tellement vrai), après n’avoir senti que la note de tête (celle qui vient après l’alcool). Et bien je n’ai pas été déçue. A l’inverse du Flower, Hypnotic est très fermé, très rond, voluptueux. Quand je le porte, je me sens comme emmitouflée dans une écharpe cosy, sous ma couette avec mon chéri. C’est une odeur très sensuelle que j’aime vraiment beaucoup et que je porte à tous nos rendez-vous. Je le porte aussi beaucoup l’hiver, quand j’ai envie de m’envelopper d’une douce chaleur (roh la fille! on parle de parfum là!). Bref, c’est un parfum que j’ai racheté il n’y a pas si longtemps, et qui me dure éternellement, puisque je n’en mets qu’un ou deux pschits GRAND MAXIMUM (je veux pas mourir étouffée sous ma couette, je suis trop jeune!)

Le parfum du love, le retour : Madly, de Kenzo (le retour aussi)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Alors, je ne me souviens plus de l’histoire exacte, je crois que c’est ma belle soeur qui m’avait donné un échantillon, qui m’avait enthousiasmée (comprendre que j’ai harcelé mes proches), et j’ai fini par le recevoir en cadeau. Pour Noël je pense. C’est fou la mémoire de poisson rouge. Et je l’ai fini en… cinq mois? Six mois? Alors que j’avais toujours pas fini l’autre Kenzo (5 ans d’âge) ni mon Hypnotic Poison (4ans d’âge) . Bref, l’amuuuur, pur et sincère pour cette fragrance que je portais sans discontinuer dans mon épopée italienne (un jour je vous raconterais). J’en mettais pleins de pschits le matin. Dans le cou, sur les poignets, sur la brosse à cheveux (quand on aime, on ne compte pas). L’odeur n’est pas trop forte, le sillage est même léger. Et pétillant, joyeux, ouvert mais fermé, enthousiaste! Je me suis complétement trouvée dans cette odeur!

Un basic-classic-chic: La petite robe noire, en eau de parfum

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Celui-là, j’ai d’abord aimé sa com et ses pubs. Puis j’ai aimé le testeur, une étiquette fourrée à la va-vite dans mon sac, qui me l’a embaumé…. et puis j’ai définitivement craqué. Je le porte aux entretiens, pour les soirées, pour des journées où il ne fait pas trop chaud (parfait en automne et en hiver!). J’en parfume encore tous mes sacs à main! J’adore sentir cette odeur quand je les ouvre, ou alors incrustée dans mes écharpes!

Mais il n’y a pas qu’eux!

J’ai eu de grands amours, comme un vanille-pomme de Coudray, que je garderais sûrement toute ma vie! (il n’a toujours pas tourné au bout de 15 ans, j’ai le droit d’espérer ^^). Il y a aussi Un vanille coco, ou Hypnose, que je mets de temps à autres, quand je les aperçois au fond de mon étagère.

Et il y a aussi la grande déception.

J’ai aimé son odeur passionnément, mais quand je l’ai senti sur une autre….. Je l’ai lâchement abandonné. Je ne me reconnaissait plus dans son sillage, et cette fille, même si je m’entends très bien avec elle, avait rompu tout le charme de l’attirance que j’avais pour Parisienne…. Trois semaines à peine après que je l’aie acheté après avoir fini tous mes échantillons. J’en ai toujours les boules :).

Et toi, cher tu? Quel est ton rapport à ton parfum? Infidèle comme moi? A la vie à la mort? As tu déjà désavoué une odeur pour l’avoir sentie sur quelqu’un d’autre?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s